Chargement
  • Industrialisation et architecture moderne

Présentation

L’entre-deux guerres est marqué par l’émergence de l’urbanisme et des premiers plans directeurs. Une nouvelle génération d’architectes explore les nombreuses possibilités offertes par l’industrialisation du bâtiment, alors en plein essor. Les cités-jardins sont toujours très présentes, mais le nouveau courant de l’architecture moderne s’impose partout en Europe, jusque dans les équipements intérieurs plus confortables et fonctionnels. C’est la naissance des grands ensembles.

Industrialisation and modern architecture
The inter-war period is characterised by the emergence of town planning and the first master plans. A new generation of architects explored the possibilities offered by the booming industrialisation of building construction. The Garden Cities were still very present, however, a new trend of Modern Architecture was seen everywhere in Europe, with a focus on comfortable and functional interiors. It was the birth of Multi-Family Apartment Blocks.

Contexte

Après la 1ère guerre mondiale la Grande-Bretagne et l’Allemagne se démarquent par l’augmentation de leur parc social et la nouvelle génération d’architectes qui explorent l’industrialisation du bâtiment en plein essor. Suivent de près les Pays-Bas, l’Autriche et les Etats scandinaves alors que la France accuse un retard difficile à combler.

L’entre-deux guerres est marquée par l’émergence de l’urbanisme et des premiers plans directeurs. Différentes formes de constructions se côtoient. Les cités jardins sont toujours très présentes mais le nouveau courant de l’architecture moderne s’impose partout en Europe et s’illustre avec les premiers grands ensembles.

Ce modernisme se retrouve dans les équipements intérieurs plus confortables et fonctionnels.

Reconquête de la zone, France  

Les "fortifs" de Paris sont déclassées par la loi du 19 avril 1919 et la Ville lance un concours pour l'implantation d'immeubles à 10 étages, avec squares et terrains de jeux, sur l'espace en avant des anciennes murailles appelé "la zone". Ce sera la "ceinture rose" de Paris composée d'immeubles en béton et brique encore reconnaissables aujourd'hui. Cette réalisation, la plus importante de l'entre-deux guerre en France, sera réalisée par l'office public d'HBM de la Seine, la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris) et la SAGI (Société anonyme de gestion immobilière).  Voir plus de ressources

Construction du Groupe Bessières

1933

Groupe HBM de la Porte de Vanves de nos jours

2016

Cité Masséna

1932

Cité des Etats-Unis, Lyon, France

La cité Tony Garnier est, avec la cité de Villeurbanne, le premier grand ensemble situé en Province. Pour honorer l’entrée en guerre des américains en 1917, la ville de Lyon donne à son projet le nom de « Cité des États-Unis ». Pour en savoir plus...

La cité Tony Garnier

1930

Cité des gratte-ciel, Villeurbanne, France

Projet d'envergure, la cité des gratte-ciel est un véritable centre urbain, avec 1 336 logements, un palais du travail avec théâtre, une brasserie, une piscine, des services sociaux, un hôtel de ville,  réalisés entre 1924 et 1934 par les architectes Maurice Leroux, et Robert Giroux. Pour en savoir plus...

Cité des Gratte-ciel, vue aérienne

1934

Cité des Gratte-ciel, Avenue de l'Hôtel de Ville

1934

Cité du champ des oiseaux, Bagneux, France

C’est sans doute le premier grand ensemble de la région parisienne, 802 logements collectifs sont construits sur un espace très rural entre 1927 et 1939. Pour en savoir plus...

Cité du Champ des Oiseaux, construction

Cité du Champ des Oiseaux

1932

Cité de la Muette, Drancy, France 

La cité « La Muette » va être la dernière cité-jardins de l’ère Sellier. C’est aussi l’un des premiers grands ensembles de la région parisienne. Il concentre sur 10 hectares, 1 250 logements et préfigure déjà les grands ensembles d’après la guerre de 1939-45. Pour en voir plus...

Cité de la Muette, Habitations 14 étages

1935

Karl Marx Hof, Vienne, Autriche

Le semeur statue en bronze devant le Karl Marx Hof

1930

Le complexe Karl Marx Hof, Heiligenstädter Strae

2005
Face à la crise du logement la municipalité de Vienne réquisitionne des logements (près de 34 000) de 1919 à 1922. Elle impose les plus riches  et décide en 1923 de construire 25000 logements en 5 ans. 189 architectes sont employés. « Tous travaillèrent dans une ligne fonctionnaliste » en respectant la tradition du Hof : organisation des bâtiments autour d’une cour « verdoyante » ou ornée d’un bassin. Chaque ensemble disposait d’équipements collectifs. Le « superbloc Karl-Marx Hof » (1926-1930) « rempart d’un kilomètre de long renfermant 1382 logements, comprenait deux laveries, deux établissements de bains, deux jardins d’enfants, une clinique dentaire, une poste et 25 magasins » .

Vienne, Autriche

Si le complexe Karl-Marx Hof est le plus célèbre, d'autres immeubles importants sont réalisés : Hanusch-Hof , Karl-Seitz-Hof, Reumannhof, Siedlung Rosenhügel ...

Autriche (suite)

Comme dans la région de Styria (1918-22) des bâtiments destinés au personnel des usines sont construits  partout dans le pays. 

Bâtiment du personnel d'usine à Mürzzuschlagg

2000-2018

Bâtiment du personnel d'usine à Hönigsberg

2000-2018

Cité moderne, Berchem Sainte-Agathe, Belgique

La cité moderne a été construite de 1922 à 1925 par Victor Bourgeois. C'est le premier projet d'architecture moderniste, cubique, standardisée en béton avec des toits terrasses. En voir plus : vidéo Gérance - Termonde

Cité Moderne

1925

Cité Moderne, de nos jours

2017

Cité Vieusseux, Genève, Suisse

Parallèlement à la présence très forte des cités jardins, l’architecture moderne s’impose en Suisse sous l’influence du Corbusier qui organise en 1928 le 1er Congrès international de l’architecture moderne (CIAM). Cette influence se traduit par la construction de la cité Vieusseux.

Cité Vieusseux - Genève

1932

Cité Vieusseux - Genève

1932

Fer à cheval, Berlin, Allemagne

Avec la relance de la construction, le maître mot est « rationalisation et normalisation ». Les grands architectes allemands, en particulier Gropius et Sharoun, édifieront plusieurs cités à Berlin.
Dans la banlieue de Berlin, à Britz, Bruno Taut et Martin Wagner construisent la cité emblématique du logement social allemand de l’entre-deux- guerres (1925 à 1933) : l’Hufeisensiedlung avec son bâtiment central en fer à cheval (das Hufeisen).

Photos aériennes du fer à cheval, Hufeisensiedlung, Berlin

2005
Prototype de la cité moderne, l’ensemble comprend des maisons jumelées sur un à trois niveaux, situées le long de rues agencées en forme d’étoile autour du bâtiment central en forme de fer à cheval.

Les 1.000 appartements de la cité furent construits en éléments préfabriqués et proposés en quatre plans de distribution seulement, afin d’offrir à la population ouvrière de cette époque des logements abordables. Les espaces verts y sont abondants.

Depuis 2008, la cité en fer à cheval, ainsi que cinq autres cités de l’époque moderne, font partie du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

Francfort-sur-le-Main, Allemagne

Vue des entrées et de la facade de immeuble Zick-Zackhausen

1930

Vue de la cour intérieure de l'immeuble Zick-Zackhausen

1930
L’autre ville phare de la construction d’habitat social est Francfort-sur-le-Main. La ville confie son service d’urbanisme à Ersnt May, architecte ayant travaillé à Londres avec Unwin (cité-jardin à Letchworth). Il établit le plan directeur de la ville fixant les caractéristiques des différents ensembles et leur articulation avec le tissu existant. 12 000 logements répartis en 20 complexes seront construits entre 1926 et 1930.

Bilbao, Espagne

Si les autorités favorisent jusqu'alors la propriété pavillonnaire, certaines grandes villes (Bilbao) disposent déjà d'immeubles collectifs. L' Influence du mouvement moderne pendant l’exposition universelle de 1929 à Barcelone marque un tournant pour les architectes espagnols qui réclament  une planification totale de la cité et la création de  "blocs collectifs".
  • Vues d'ensemble Solokoetxe Groupe II, Bilbao

    1935
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Vues d'ensemble Solokoetxe Groupe II, Bilbao

    1935
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Plan d'un logement de Torre Urizar

    1919
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Groupe scolaire de Torre Urizar

    1920-1925
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Vues d'ensemble de Torre Urizar

    1920-1925
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Torre Urizar, Bilbao de nos jours

    2010
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.

Dublin, Irlande

Réalisations de  Cabra, Crumlin et Chancery Place.

Les maisons de Crumlin, Dublin

1939-1940

Immeuble Chancery, Dublin

1930-1935

Les maisons de Cabra, Dublin

1930-1935

Quary Hills, Royaume-Uni

La Grande-Bretagne est le leader de la construction de logements de l'entre-deux-guerres. Si le modèle du cottage reste incontournable, les grandes villes adoptent des blocs de plusieurs étages. Le modernisme influence également les architectes britanniques comme en témoigne la conception de Quarry Hills flats fortement inspirée du Karl-Marx Hof à Vienne en Autriche et la Cité de la Muette à Paris en France.
  • Construction de Quarry Hill

    1936
  • Maison Neilson Quarry Hill Flats

    1939
  • Arche d'entrée Quarry Hill flats

    1936
  • 2 ouvriers accrochant des dalles de néton

    1936
  • Plan type d'appartements de 2 et 3 chambres de Quarry Hill

    1935
  • Vue aérienne de Quarry Hill Flats

    1951

Autres types de réalisation, Royaume-Uni

Porche d'entrée Hammersmith, 1927

1927

Route de Hammersmith entre les cottages, 1927

1927

Jardin intérieur des immeubles Hammersmith de nos jours

2019

Turin, Italie

Malgré la construction de quelques blocs collectifs, l'Italie, sous régime fasciste, a du mal à couvrir le besoin de logements de l'entre deux-guerres. L'Istituto per case popolari di Torino est le principal constructeur de logements sociaux à Turin jusqu'à 1930 ( plus de 5600 logements répartis en 18 groupes ) . En voir plus sur les groupes de l'Istituto per case popolari di Torino.

Immeubles Groupe F, via Sospello, Torino

1930

Construction du Groupe G, via tunisi et via Montevideo

1930

Milan et Florence, Italie

A Milan l'Istituto Case Popolari di Milano  poursuit la construction de logements sociaux débutée dans les années 20. le nombre de logements , entre 1926 à 1929, passera de 6 000 à 13 000 logements dans vingt nouveaux quartiers.  Au cours de cette période une diversification de l'offre voit le jour pour répondre aux besoins de tous les types de demandeurs.

Quartier de Gênes, Milan

1925-1930

Dessin du projet via Bronzino, Florence

1921

Village béton, Betondorp, Pays-Bas

Dès 1918, un congrès du logement se déroule à Amsterdam avec à l’ordre du jour des questions de normalisation et de standardisation qui marqueront l'architecture de l'entre-deux guerre aux Pays-Bas. Dans les années 20, la municipalité d’Amsterdam décide d’expérimenter l’usage du béton avec la construction d’un « village-béton » (1923-1928) où dix procédés furent expérimentés et qui devint très vite une attraction internationale. Par ailleurs, la 1ère tour s’élève à Amsterdam en 1929-30 et les premières réalisations de logements ouvriers en hauteur s’élèveront à Rotterdam à partir de 1934. Avec près d' 1millions de logements construits entre 1911 et 1945, les observateurs étrangers considéraient la situation du logement populaire dans ce pays comme la plus satisfaisante d’Europe, et l’influence de ses architectes fonctionnalistes, véhiculée par les revues d’architecture, a été très importante.

Vue aérienne de la Ville béton

1971

Betondorp, immeubles construits en béton

1925

Contrôleurs inspectant un immeuble en béton

1925

Architecture intérieure, France

A partir de 1930 l'architecture intérieure évolue rapidement : la douche s'impose dans les HBM, la pièce commune fait place à la salle à manger et la cuisine équipée apparait.

Plan type HBM

1937

Salle à manger à la cité-jardin de Stains

1934

Intérieur type HBMO, France

Le type HBM Ordinaire est destiné aux classes les plus pauvres et aux classes moyennes inférieures (familles nombreuses).
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937
  • Distribution d'un logement de type normal, HBMO

    1937

Intérieur type HBMA, France

Le type HBM de type Amélioré HBMA a été créé pour répondre au déficit de logement à destination des classes moyennes
  • Distribution d'un logement de type intermédiaire, HBMA

    1937
  • Distribution d'un logement de type intermédiaire, HBMA

    1937
  • Distribution d'un logement de type intermédiaire, HBMA

    1937 
  • Distribution d'un logement de type intermédiaire, HBMA

    1937
  • Distribution d'un logement de type intermédiaire, HBMA

    1937

Intérieur type ILM, France

Le type de logement ILM vise à loger les classes moyennes hautes avec les éléments de confort des immeubles bourgeois.
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937 
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937
  • Distribution d'un logement à loyer moyen, ILM

    1937

Cuisine de Francfort, Allemagne

Cuisine de Francfort

1927
Un effort particulier de rationalisation est fait sur la cuisine avec la création d'un modèle qui équipera les ensembles du nouveau Francfort : la cuisine laboratoire. 

Conçue par une jeune architecte autrichienne, l'une des premières femmes de l'école d'architecture de Vienne Margarete Schütte-Lihotzky en 1927.

Distribution d'un logement, Bilbao, Espagne

Dessin 3D d'un logement de Solokoetxe Groupe II

1935
Distribution fonctionnelle et moderne d'un appartement conçu pour une famille. avec cuisine ouverte sur le salon et communiquant sur la loggia.   

Distribution d'un logement, Bilbao, Espagne

  • Cage d'ecalier d'un immeuble Groupe II de Solokoetxe

    1935 
  • Loggia d'un logement de Solokoetxe Groupe II

    1935
  • Entrée d'un logement de Solokoetxe Groupe II

    1935
  • Cuisine salon d'un logement de Solokoetxe Groupe II

    1935
  • Chambre d'un logement de Solokoetxe Groupe II

    1935 
  • Salle de bain d'un logement de Solokoetxe Groupe II

    1935 

Intérieurs, Royaume-Uni

Les intérieurs des logements de Quarry Hill présentent des caractéristiques radicales et modernes telles que les cuisines avec système d'élimination des déchets, des salons séjour salle à manger, l'éclairage électrique.

Femme dans sa cuisine utilisant un sytème d'élimination des déchets

1943

Famille assise autour de la table de salle à manger

1939

Salle de séjour

1939

Suède

Les Suédois mettent l'accent sur le confort et le fonctionnalisme dans leur logement à l'exemple des vide-ordure et incinérateur à déchets de la HSB.

Poubelle de la HSB

1931

Détails d'une goulotte à déchets HSB

1929

Plan colonne vide-ordures HSB

1930-1939

Plan type d'un logement HSB, Suède

Plan type d'une maison de la HSB

1929

Salle de bain avec grande baignoire

1931

Aménagement de logement Exposition Stockholm 1930

1930

Suède

La HSB n'a pas seulement travaillé pour des solutions technologiques innovantes mais a également créé  une usine de menuiserie qui lui a permis de fournir l'ameublement de ses cuisines.

Un modèle de cuisine standart de HSB

1929

Fabrique de meubles HSB, Sparreholms

1920-1929

Suite de l'exposition : Le temps des grands ensembles

Crédits

Conception : L'Union sociale pour l'habitat, DCOM, Centre de ressources, Mission des Affaires Européennes et avec le concours des membres d'Housing Europe.

Textes : Centre de ressources

Sources : Une Europe en construction de Roger-Henri Guerrand, Observatoire européen du logement social - Housing Europe

Les ressources