Chargement
  • Le mouvement des cité-jardins

Présentation

Une nouvelle génération de réformateurs sociaux souhaitant installer les villes à la campagne, développe le concept des cités jardins, qui rassemblent des emplois, des terrains cultivés pour se nourrir et des services. La vie sociale est centrale : les cités jardins donnent accès à la santé, à l’instruction et aux loisirs.

Garden Cities Movement
Wishing to create “cities in the countryside”, a new generation of social reformers developed the Garden Cities Concept, bringing together jobs, community garden and services. Social life was central: Garden Cities provided access to health, education and leisure.

Contexte

Au tournant du XXème siècle apparaît une nouvelle génération de réformateurs sociaux voulant installer les villes à la campagne.
C’est ainsi que nait le concept des cités jardins, lancé en 1898 par l’anglais Ebenezer Howard, qui construisit la première, dans la banlieue de Londres, à Letchworth, en 1903.

Véritables villes, avec des emplois, des terrains cultivés et services, les cités jardins vont s’imposer avec succès dans toute l’Europe, et particulièrement en Allemagne. En France, le mouvement est marqué par quelques cités jardins dont celles de Draveil. Il se développe surtout après-guerre, avec quinze « banlieues jardins » construites autour de la capitale à l’initiative d’Henri Sellier.

Les cités jardins, qui passent progressivement du logement individuel au petit collectif, marquent la transition entre les cités ouvrières et les premiers grands ensembles.

Le modèle Anglais

Le concept de cité-jardin est Lancé en 1898 par le britannique Ebenezer Howard. Lorsqu'il décrit "les cités-jardins de demain", il développe un concept concept nouveau de "ville satellite" à la campagne. Son concept de cité-jardin doit répondre à plusieurs critères : l'organisme fondateur est propriétaire du sol et contrôle le bâti, présence d'une ceinture de terrains agricoles, limitation à 30000 habitants maximum qui doivent trouver un emploi dans la cité et la fixation d'un numérus clausus pour l'installation des commerçants.

Cité-jardin de Letchwotth

1907
Il imagine également un plan idéal, une ville en forme de cercle traversée par des boulevards se rejoignant au centre. Au milieu un jardin desservant des édifices publics et tout autour une galerie abritant des commerces. Il y définit également la répartition des habitations cernées d’espaces verts, des écoles et des lieux de culte.

Howard applique son concept et fonde la 1ère cité-jardin à Letchworth, dans la banlieue de Londres, en 1903. La réalisation est confiée à 2 architectes : Raymond Unwin et Barry Parker qui tout en respectant les idées d’Howard n’appliqueront pas tout à fait son schéma théorique à la lettre.

Cités-jardins, France

Les premières cités-jardins créées en France sont des groupements de villas avec un coin de terre, conçues par les industriels à l’attention de leurs ouvriers. Dès 1904 la Compagnie des mines de Dourges ouvre la voie avec la création de 4 cités-jardins (1904-1914). L’architecte Jean Walter qui en est le maître d’oeuvre devient en quelques années « le spécialiste français » des hameaux cités-jardins.  Inspirée du modèle anglais, il réalise à partir de 1912, la cité-jardin de Draveil, première cité-jardin HBM de la région parisienne, en accession coopérative à la propriété.  Pour en savoir plus...

Maison de la Cité-jardin de Draveil

1914

Cité Coopérative Paris-Jardins

1920

Cité-jardin, France (suite)

La cité-jardin va être la référence pour la construction HBM. Deux cités-jardins vont être décrites comme des modèles : la « cité des cheminots de Tergnier », réalisée par Raoul Dautry et la « cité du chemin vert » à Reims. Elles sont conçues comme de véritables villes-jardins, avec leurs commerces et leurs nombreux équipements. Pour en voir plus, Le temps des cités-jardins

Cité-jardin de Tergnier, vue aerienne

01/03/1929

Cité-jardin du Chemin Vert

1924

Les banlieues-jardins d'Henri Sellier, France

Après-guerre Henri Sellier implante 15 cités-jardins en banlieue parisienne, on parle plutôt de « banlieue-jardin ». Ces cités marquent, avec l’apparition progressif de petits immeubles collectifs, la transition avec les premiers grands ensembles de la région parisienne.
  • Cité-jardin de Dugny

    1922
  • Cité-jardin de Dugny

    1937 
  • Cité-jardin de Drancy

    1921
  • Cité-jardin du Plessis Robinson

    1930
  • Cité-jardin de Gennevilliers

    1924
  • Cité-jardin de Suresnes, vue d'ensemble des pavillons

    1930

Banlieues-jardins, France (suite)

Cité du Pré Saint-Gervais

03/03/1932

Cité-jardin de Suresnes, vue d'avion

1933

Cité-jardin de Chatenay-Malabry, Avenue Albert Thomas.

1931

Les cités-jardins, Allemagne

Deux maisons familiales de la Cité-jardin Hellerau

2013
Le concept d’Howard se diffuse avec succès en Allemagne.  En 1896, l’ingénieur Theodor Fritsch publie un ouvrage « La Ville du futur » où il décrit lui aussi une cité-jardin.

La Deutsche Gartenstadt Gesellschaft, Société allemande des cités-jardins est fondée en 1902 et s’appuie sur le concept décrit par Howard. Elle participera à la création de 56 cités-jardins avant la 1ère guerre mondiale.

La 1ère cité-jardin est construite en 1906 à Hellerau, près de Dresde.

Maisons typiques -de la Cité-jardin Hellerau

2008

La cité de Stockfeld, Strasbourg

À Strasbourg, alors sous domination allemande, il s'agissait de proposer une solution pour les familles délogées par la « Grande Percée », une vaste opération de démolition d'immeubles insalubres du centre-ville. 

Cité-jardin Stockfeld

1910

Cité-jardin Stockfeld, habitation en carré

2007
La Cité-jardin est réalisée en 1910-1912 par l’architecte alsacien Edouard Schimpf pour la Société coopérative de logements populaire (SOCOLOPO), dont la ville est le sociétaire principal.

Pays-Bas

1ère cité ouvrière installée dans un parc est expérimentée à Deft en 1885 « Agneta Park. La première association néerlandaise des cités-jardins est fondée à Rotterdam en 1913 à l’initiative de banquiers et hommes d’affaires.

Plan Agneta park 1884

1884

Agneta park aujourd'hui

2005

Autres cités jardins, Pays-Bas

Village-jardin Milanino, Italie

Milanino est la première ville-jardin d'Italie conçue à l'exemple des English Garden Cities. Milanino témoigne encore aujourd'hui du rêve non réalisé de Buffoli et de son Union coopérative : une maison dans la verdure pour tous, située dans un village-jardin, qui pourrait combiner les avantages de la ville et de la campagne. De nombreuses autres cités-jardins verront le jour en Italie

Cité-jardin Milanino, vue aérienne

1912

Cité-jardin Milanino, vue panomarique

1910

Autres cités-jardins, Italie

A Rome, les cités-jardins Monte Sacro et Garbatella, à Milan les villages-jardins Pirelli, Tiepiolo, Campo dei Fiori et Postelegrafonica.

Cités-jardins, Belgique

Après la seconde guerre mondiale, de nombreuses cités ou quartiers-jardins sont construites en Belgique (dont 21 autour de Bruxelles ).
En voir plus, vidéos : La cité du Bon air, La Cité du Hombroch

Cité-jardin, Suisse

La cité du Freidorf a été fondée en 1921 par l'Union des associations de consommateurs suisses (VSK) en tant que projet modèle d'une coopérative. Elle  a été conçue et construite par le dernier architecte du Bauhaus, Hannes Meyer.

Vue aérienne lotissement Freidorf

1988

Cité-jardin, Danemark

Cité-jardin Bakkehusene

2011
L'opération de logements de Bakkehusene fut le premier projet construit pour la KAB (association du logement public de Copenhague) fondée en 1920.

Le programme Bakkehusene a été conçu par Ivar Bentsen et Thorkild Henningsen et a été achevé en 1923. Les 171 maisons construites l'ont été selon deux modèles.

Les équipements collectifs et services, France

Les cités jardins, comme de nombreux HBM, sont équipées de structures au service de l’hygiène et de la santé de ses habitants (bain douche, infirmières visiteuses) mais aussi de services collectifs (garderie, jardin d’enfants), de loisirs et de commerces. 
  • Pouponnière de la cité-jardin d'Epinay sur Seine

    1930
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Infirmière visiteuse

    1930
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Bains douches des cités jardins de la Seine

    01/03/1929
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Cité-jardin du Chemin Vert, école ménagère

    1924
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Cité du Souvenir, consultation de nourrissons

    1929
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.
  • Ecole ménagère, Cité des Cheminots de Lens

    1928
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sapien sapien, venenatis quis tempus ut, bibendum a libero.

Les loisirs et commerces, Italie

Ces cités-jardins offrent de nombreux services à leurs habitants :  école, église, cinéma-théâtre, bureau de poste, commerces, bains publics, parc.

Crédits

Conception : L'Union sociale pour l'habitat, DCOM, Centre de ressources, Mission des Affaires Européennes et avec le concours des membres d'Housing Europe.

Textes : Centre de ressources

Sources : Une Europe en construction de Roger-Henri Guerrand, Observatoire européen du logement social - Housing Europe

Les ressources