Chargement
  • Innovation architecturale

Innovation architecturale

Architecture

L’architecture des années folles est diversifiée et souvent de grande qualité. Si la brique emporte encore beaucoup de suffrages, l’utilisation du béton croit rapidement. Le toit-terrasse progresse.

Architecture intérieure

Plan type HBM

1937

L’architecture intérieure évolue rapidement. A partir des années 30 la douche s’impose dans les HBM et la salle de bains, équipée d’une baignoire et d’un bidet est systématique pour le logement intermédiaire. 


La pièce commune fait place à une salle à manger et cuisine équipée faisant   l’objet de soins particuliers. Autre innovation, une cloison mobile permet de séparer la pièce de séjour en deux.


Dans les immeubles à loyer moyen, la salle à manger ouvrant sur un salon apparait et le confort s’apparente à celui d’un logement bourgeois.


Afin de réduire le nombre de gaines techniques et les coûts de construction, les pièces humides sont regroupées en « bloc-eau ». Enfin, tous les logements bénéficient de l’eau, du gaz de ville et de l’électricité.

Salle à manger à la cité-jardin de Stains

1934

Architecture intérieure

Cuisine modèle en HBM

1934

Chambre à coucher HBM

1937

Crédits

Conception : L'Union sociale pour l'habitat - DCOM - Centre de ressources & Patrick Kamoun

Textes : Patrick Kamoun

Numérisation des documents : Azentis