/medias/customer_2/Expos permanentes/Cite-jardin/IIIA15-B_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Raoul Dautry

  • Date :

    1940

  • Description :

    Raoul Dautry, Photo extrait revue "Les Hommes du Jour"

  • Titulaire des droits :

    Collection Patrick Kamoun

  • Support :

    Dimensions : 31,5 X 23,5

    Genre/Carac. phys. : Revue

  • Biographie/Histoire :

    Raoul Dautry (1880-1951), après des études à l'École Polytechnique, entame une carrière d'ingénieur à la compagnie des Chemins de Fer du Nord. En 1919-1921, il construit sa première cité, la cité-jardin de Tergnier qui devient la cité modèle de la compagnie. Il est nommé président de la compagnie des chemins de fer de l'État de 1928 à 1938.

    Raoul Dautry est un personnage central dans le domaine du logement et de l'urbanisme. En 1928, il prend la tête de la croisade contre le taudis au sein de la Ligue Nationale contre le Taudis, présidée par Madame Leygues et qui sera à l'origine, après guerre, du Mouvement PACT ARIM. Il entreprend la réalisation de la cité jardin d'Orly. La Ligue crée pour la circonstance une société anonyme d'HBM : Le Nouveau Logis. En 1928, avec Jean Giraudoux, écrivain bien connu, mais également théoricien de l'urbanisme, il crée la Ligue Urbaine.

    Il collabore étroitement avec Louis Loucheurà la préparation de sa loi. Il est chargé d'assurer le suivi et la coordination du travail des commissions du Comité Supérieur de l'Aménagement et de l'Organisation Générale de la Région Parisienne avec Henri Prost, spécialiste de l'aménagement planifié du territoire et Henri Sellier responsable de la Commission Habitat. Il sera élu un peu plus tard au Conseil Fédéral des Sociétés Anonymes d'HBM. Dautry est également administrateur délégué de la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP) avec laquelle il fait construire, après la loi Loucheur, plus de 7000 logements intermédiaires.

    Raoul Dautry est ministre de l'Armement de septembre 1939 à juin 1940 au sein des gouvernements Daladier et Reynaud. A la Libération, il est nommé ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme dans le gouvernement du Général de Gaulle, du 16 novembre 1944 au 20 janvier 1946. Il est élu maire de Lourmarin dans le Lubéron de 1945 à son décès. En 1946, il devient administrateur général du Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). La même année, il est élu à l'Académie des sciences morales et politiques.

     

  • Bibliographie :

    Une œuvre sociale du réseau du Nord, les installations du personnel, Raoul Dautry, l'Ingénieur Constructeur, N°148, février 1923, Léon Eyrolles éditeur.

    Raoul Dautry, 1880-1951, le technocrate de la République, Rémi Baudoui, Paris, Balland,1992.

    Raoul Dautry, Du rail à l'atome, Vladimir Halperin, Fayard, 1997

  • Mots-clés