Chargement
  • Les locataires s'organisent

Les locataires s'organisent

Création de l'Union Confédérale des locataires

Dès 1915, la discussion sur un moratoire des loyers qui devait permettre aux locataires mobilisés sur le front de suspendre le paiement de leur loyer va faire naître un puissant mouvement des locataires. Devant le refus des propriétaires d’accepter ce moratoire, ce sont alors les femmes, car les hommes sont au front, qui vont jouer un rôle déterminant dans la constitution du mouvement.


Face au risque de refus du Gouvernement, les dirigeants des différentes organisations de locataires décident de fusionner en une seule fédération. Ainsi naît, en octobre 1915, l’Union Confédérale des Locataires de France et des Colonies. 

Carte d'adhérent Union Confédérale des Locataires

1919

Carte d’adhérent de l’UCL de 1922

1922

Appel à l'Union Confédérale des locataires

1920

Hymne de l'Union Confédérales des locataires

Le Chant des Locataires

1920

L'Union Confédérale a son hymne. “Le chant des locataires” de Robert Lafon, dit Lanoff.

 

♪♫

 

Locataires ! Prolétaires !

Tous debout contre l’iniquité !

Du courage ! A l’ouvrage !

Le bon droit est de notre côté !

En bataille ! La gueusaille !

Et si dur que semble le chemin,

Sans faiblesse et sans cesse,

Combattons tous

La main dans la main ! 

 

♪♫

Loi sur les loyers

Commission arbitrale de Paris VIe

11/02/1920

La loi du 9 mars 1918, première loi française sur les loyers, va mettre en place des commissions arbitrales pour le règlement de la question des loyers des soldats mobilisés. 


Cette loi fixe les conditions du maintien dans les lieux et de l’exonération du paiement des loyers. C’est la première reconnaissance officielle du rôle des associations de locataires. 


En effet, chaque commission est composée de deux propriétaires et de deux locataires. 


Le moratoire entraînera un conflit ouvert avec les propriétaires qui menacent de refuser de payer l’impôt. L’État finira par indemniser les propriétaires d’un milliard de francs.

Loi sur les loyers

Quand le poilu reviendra…

1916


♪♫

Mon proprio vient m’ trouver

Avec les yeux mouillés

Il se met à crier

Qui va payer

Tous les loyers, loyers, loyers.

♪♫

Le réveil des locataires

Le Réveil des Locataires

01/05/1919





En 1919, l’Union Confédérale des Locataires regroupe 35 fédérations et 100 000 adhérents. Le 29 juin 1919, première grande manifestation en faveur du logement - plus de 100 000 personnes - défilent entre le boulevard Saint-Germain et l’Opéra. 


Ils dénoncent la rapacité des propriétaires face au manque de ressources des démobilisés.


Les manifestants demandent la suppression du paiement d’avance, la création de bureaux de location dans les mairies et la construction massive de logements salubres.

Le réveil des locataires

Dans un article de mars 1923 intitulé "droit au logement", Dieulle, secrétaire de l’UCL, conclut :  “Il n’y a qu’un moyen de remédier à cet état des choses, c’est de soustraire le logement au domaine du droit privé, aux insuffisances, aux brutalités, aux caprices aveugles de la loi de l’offre et de la demande et de le transformer en droit public.”


L’UCL accepte en son sein “ tous les exploités de la propriété bâtie ” sans distinction d’origine, de religion ou d’opinion. L’UCL deviendra en 1946 la CNL.

La Marseillaise des locataires

1920

Carte d'adhérent UCL

1919

M. Vautour

1930

Suite de l'exposition "Le mal-logement"

Crédits

Conception : L'Union sociale pour l'habitat - DCOM - Centre de ressources & Patrick Kamoun

Textes : Patrick Kamoun

Numérisation des documents : Azentis